Mamelons invaginés ou ombiliqués

Les mamelons ombiliqués sont très fréquents. Ils peuvent être uni ou bilatéraux. Ils peuvent être source de complexe ou de difficulté à l’allaitement. On retrouve des mamelons ombiliqués chez l’homme ou chez la femme, des techniques de chirurgie esthétique simples du mamelon permettent de retrouve une forme naturelle.

1. Quelles sont les causes de mamelons invaginés ?

Les mamelons ombiliqués (appelé aussi mamelons ou tétons invaginés ou inversés) sont très fréquents (une femme sur dix.) Cette déformation est due à une rétraction des canaux galactophores qui attirent le mamelon vers l’intérieur. Ce sont par ces canaux que s’écoulent le lait lors de l’allaitement.

Pour la grande majorité des personnes, cette malformation est congénitale, présente dès la naissance ou survenue à l’adolescence lors du développement de la glande mammaire.

Dans de très rares cas, le mamelon ombiliqué peut être un signe de cancer du sein. Il est important de se faire examiner pour éliminer toute cause secondaire. Les mamelons ombiliqués peuvent empêcher le déroulement correct de l’allaitement.

2. Quels sont les différents niveaux de mamelons invaginés ?

IL existe différents niveaux de mamelon ombiliqué, classé en fonction de l’intensité des symptômes.
On distingue des mamelons invaginés :

Grade 1 : le téton est ombiliqué (inversé) au repos, mais peuvent facilement s’extérioriser par une stimulation : pression autour du mamelon, l’exposition au froid ou la grossesse.

Grade 2 : le téton est ombiliqué (inversé) au repos, l’extériorisation manuelle est plus difficile et il se rétracte immédiatement quand on le relache.

Grade 3 : le téton est ombiliqué (inversé) tout le temps, il est impossible à extérioriser.

On peut observer des grades différents de mamelon inversé entre les deux seins d’une même personne.

Les techniques de la chirurgie des mamelons ombiliqués

L’intervention est simple, réalisée sous anesthésie locale. L’incision est réalisée sur les côtés du mamelon et les canaux galactophores sont sectionnés, ce qui permet de libérer le téton ombiliqué vers l’extérieur.
Dans un second temps on interpose deux petits lambeaux de peau sous le mamelon pour éviter une récidive, ce qui permet d’obtenir un résultat stable dans le temps.
Puis on pose un point de fils résorbable à la base du mamelon pour fixer le mamelon extériorisé et le maintenir en érection.

Le déroulement de la chirurgie des mamelons ombiliqués

La correction des mamelons invaginés s’effectue sous anesthésie locale au bloc opératoire. La patiente entre le matin de l’intervention à la clinique et sort le jour-même (chirurgie ambulatoire.)

Il est nécessaire de réaliser au préalable une mammographie ou échographie mammaire. L’intervention dure environ 15 minutes par côté.

La convalescence après la chirurgie des mamelons ombiliqués

Les suites d’une chirurgie du mamelon sont simples. Les douleurs sont modérées et bien calmées par la prise d’antalgiques classiques. La reprise des activités est possible dès le lendemain de l’intervention. Il n’y a pas de soins particuliers à réaliser en post opératoire. Il est conseillé de ne pas porter de soutient gorge une semaine après l’intervention.

Les résultats de la chirurgie des mamelons ombiliqués

Les résultats d’une chirurgie des tétons ombiliqués est immédiat. Il existe un léger œdème qui disparaît rapidement dans les jours qui suivent. Le résultat final peut être apprécié 1 mois après la chirurgie.

La chirurgie des mamelons ombiliqués : Quel prix ?

La chirurgie des mamelons invaginés est prise en charge par la sécurité sociale. Le reste à charge dépend du contrat de votre mutuelle.

Votre message a bien été envoyé

*Les champs sont obligatoires

PAR TÉLÉPHONE

Contactez le secrétariat
Du lundi au samedi de 9h à 20h

01 40 55 25 51

PAR MAIL

Envoyez un mail
7j/7 et 24j/24 :

contact@docteursarfati.com

FAQ

Comment se déroule l’allaitement après une chirurgie des tétons ombiliqué ?

A partir de quel âge peut-on se faire opérer d’une chirurgie des mamelons ombiliqués ?

Après une chirurgie des mamelons invaginés, existe-il une diminution de la sensibilité ?

Commentaires