Les limites de la liposuccion

Liposuccion à Paris par Dr. B. Sarfati. Cette intervention permet d’améliorer les contours de la silhouette.

La liposuccion est une technique de chirurgie esthétique destinée à débarrasser le corps des amas graisseux localisés. Lors de cette intervention, le chirurgien esthétique va dans un premier temps injecter du sérum physiologique dans les zones à traiter, avant d’utiliser des canules pour aspirer la graisse.
L’amélioration de la silhouette à travers la liposuccion est due à deux effets : la quantité de graisse aspirée, qui permet de diminuer les volumes, et la capacité de la peau à se rétracter dans les mois qui suivent l’intervention.
Malgré l’efficacité de cette technique chirurgicale, il existe certaines limites à la lipoaspiration. Le Docteur Benjamin Sarfati, chirurgien esthétique à Paris, vous explique ces différentes limites.

La perte de poids

La liposuccion ne permet pas de perdre du poids. Elle permet de redessiner la silhouette en supprimant les rondeurs qui n’ont pas été éliminées par les régimes ou la pratique régulière du sport mais ne va pas modifier votre poids.
En effet, durant l’intervention, il est estimé que le chirurgien esthétique va retirer au maximum 6 litres de graisse, ce qui correspond à 2 ou 3 kilogrammes. La liposuccion ne doit donc pas être considérée comme une intervention permettant de traiter la surcharge pondérale.

La cellulite et les vergetures

La cellulite et les vergetures affectent les couches superficielles de la peau. Elles sont favorisées par la prise de poids. La lipoaspiration, quant à elle, traite les zones profondes de stockage de graisse. Elle ne modifie donc pas ou peu l’aspect de la cellulite ou des vergetures.
Afin de diminuer l’aspect de la cellulite et des vergetures, il existe différents traitements, tels que les pommades, la mésothérapie, le drainage lymphatique ou encore le palper rouler. L’efficacité de ces traitements étant variable, il est conseillé d’avoir une bonne hygiène de vie pour limiter l’aspect de la cellulite, en mangeant de façon saine et en pratiquant une activité sportive régulière.

Les variations de poids

La liposuccion permet de diminuer le nombre des cellules graisseuses dans la zone traitée. Cela signifie qu’après le traitement le patient aura moins de cellules graisseuses, et celles-ci ne pourront pas se multiplier. Cependant, elles peuvent encore augmenter de volume. La prise de poids n’est donc pas empêchée par la lipoaspiration.
Afin de faire durer les résultats de la lipoaspiration, il est important de ne pas reprendre de poids et donc de conserver une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée et pratique régulière d’une activité physique).

Les zones traitées par la lipoaspiration

La liposuccion peut être pratiquée sur de nombreuses zones du corps : les bras, le ventre, les hanches, les cuisses, les genoux ou encore les mollets.
Certaines zones sont cependant plus difficiles à traiter par liposuccion. C’est le cas notamment de la face interne des cuisses. En effet, à cet endroit, la peau est particulièrement fine et à tendance à mal se retendre après l’intervention.

La qualité de la peau

Les résultats de la liposuccion dépendent en partie de la qualité de la peau du patient. En effet, il faut que celle-ci cicatrise bien et se rétracte afin que les résultats soient harmonieux.
Si le patient présente une peau particulièrement fine, distendue ou avec de nombreuses vergetures, l’efficacité de la lipoaspiration sera limitée. Dans certains cas, la liposuccion sera impossible.

Le relâchement cutané

A la suite de la liposuccion, il est possible de remarquer que la peau, une fois vidée de la graisse, ne se retend pas complètement et à tendance à se relâcher.
En fonction de l’importance du relâchement cutané suite à la liposuccion, le Docteur Sarfati pourra vous proposer de l’associer à d’autres interventions telles que la plastie abdominale, le lifting des cuisses ou encore le lifting des bras, afin de rendre le résultat le plus harmonieux possible.

Commentaires